bubble  Vivez une aventure sous-marine avec le S.A.G.W., Club de plongée de Wattignies...

icone actualitesACTUALITÉS


L'actualité récente ... N'hésitez pas à poster un commentaire.

IMG 2479 copie

 

Faire de la plongée n’a jamais été associé à la légèreté (quoique sous l’eau…). Mais ce dimanche 15 décembre 2019 à Barges, nous ajoutons le DRONE. Regardez ce coffre, il en dit long ! Mais il faut tout prévoir, y compris le fer à souder pour les réparations de dernières minutes.

Après la plongée tech / explo d’Alain, Ahmed, Stéphane et Souhli assistés en surface par les malades du jours Cyrille et Jean-Guilhem, c’est la mise à l’eau du drone. Quelques ajustages de lestage plus tard, notre engin est parti faire des ronds dans l’eau. Au pilotage, Stéphane qui, avec les élèves du projet plongée 2018 et 2019 du lycée Queneau a réalisé la bête de A à Z : Le corps de l’appareil, les programmes de pilotage et de transfert des données de l’ordinateur au joystick pour la motorisation, les programmes de recueil de données des capteurs installés. Aujourd’hui la caméra était branchée (regardez la silhouette de Alain ou Ahmed sur l’écran de l’ordinateur), ainsi qu’un capteur de niveau d’eau interne (on ne sait jamais), un capteur de conductimétrie pour l’analyse de la qualité de l’eau. Le capteur de pression était HS depuis hier, un autre est en commande. C’est dommage, nous avons donc limité l’essai à 5 m de profondeur. Tout a été fonctionnel à quelques blagues près comme les phares qui ne se sont allumés que lorsque l’appareil était en rotation. Mais sinon avant, arrière, gauche, droite, montée, descente, vision, quelques analyses… Tout était maitrisé.

Mais pourquoi tout cela ?

Le SAGW cette année est en partenariat avec le lycée Queneau de Villeneuve d’Ascq pour former des élèves de première au niveau 1 de plongée FFESSM. Certains professeurs du lycée, associés à cette aventure font la même démarche. Toute une classe de 33 élèves est concernée. Un autre atout de ce projet est l’association des forces de trois clubs pour y parvenir : Le club des 3 Villes, l’AVAN plongée et bien entendu le SAGW.

Dans ce projet, les élèves suivent leurs études normales au lycée, mais débordent du cadre strict des programmes dès que cela est possible durant les enseignements de Mathématiques, Physique Chimie, Sciences Naturelles, Français et même Histoire Géographie ainsi qu’à l’atelier scientifique. Essayer de voir à travers le prisme de l’eau et de la nature est l’objectif. L’aménagement du territoire, la biodiversité, la fragilité des milieux, les pollutions, les courbes de saturation ou la géométrie des paysages, la mythologie et la mer sont autant d’éléments abordés et finalisés dans un voyage prévu et espéré sur la Presqu’île de Giens fin avril 2020. Sensibiliser aux métiers liés à l’eau est aussi dans les objectifs du projet. Le LASIR, par ses conseils et son soutien scientifique, l’Agence de l’Eau Artois Picardie, et les VNF, par des financements, des conseils et un accueil professionnel nous soutiennent et nous aident dans cette démarche. Merci à eux aussi.

Un petit lien vers la vidéo du drone : https://drive.google.com/open?id=1g6t7kEBtAIc_82zPGm6UwC4M7SA2S-zm

logos

 

Vous devez être connecté et habilité pour poster un commentaire

  • Image 4
  • Image 1
  • Image 8
  • Image 3
  • Image 10
  • Image 2
  • Image 9
  • Image 7
  • Image 5
  • Image 6